Le dépistage du diabète gestationnel, ce qu'il faut savoir

dépistage diabète gestationnel

 

Pendant la grossesse arrive le moment où l’on entend parler du diabète gestationnel ou plus exactement le moment où l’on espère que les médecins ne nous en parleront pas. Le diabète est une augmentation de la glycémie au cours de la grossesse. 

 

Pourquoi ? Parce que les hormones du placenta contrecarrent l’insuline produite par le pancréas qui n’en sécrète pas assez pour empêcher une hyperglycémie.

Les femmes enceintes atteintes d’un diabète gestationnel ont donc une grossesse suivi de près par les médecins.

 

J’ai donc souhaité rassembler le plus d’informations possible dans cet article pour répondre aux questions que vous pouvez vous poser.

 

 

Article lié : Prise de poids pendant la grossesse : 8 raisons de ne pas culpabiliser

 

 

 

Les symptômes et les risques

 

Les symptômes sont une fatigue importante (facile à identifier quand on est enceinte me direz-vous^^), une soif exagérée, des maux de tête et des urines plus fréquentes et importantes.

 

Le diabète gestationnel présente des risques pour la future maman et le bébé.

Pour la maman il s’agit de complication pour l’accouchement, d’un risque de pré-éclampsie ou encore, de voir le diabète de type 2 s’installer après la grossesse.

Pour le bébé, il y a un risque qu’il soit plus gros à la naissance, de blocage des épaules pendant l’accouchement ou d’obésité au début de l’âge adulte.

 

Les femmes enceintes ayant une grossesse pouvant être considérée comme à risque sont donc dépistées. Ainsi sont systématiquement dépistées les femmes de plus de 35 ans, celles ayant déjà eu un diabète gestationnel au cours d’une précédente grossesse, celles qui ont déjà eu un bébé de plus de 4kg, celles ayant une surcharge pondérale ou encore celles ayant des antécédents familiaux. D’autres éléments de votre dossier médical peuvent bien sûr inciter les médecins à vous faire dépister au-delà de ces critères.

 

 

Article lié : Médicament et grossesse : Mode d’emploi

 

 

 

Le test de dépistage du diabète gestationnel

 

Réputé pour le goût peut agréable de la boisson sucrée à ingérer. Personnellement je n’ai pas été concernée par ce diabète et j’ai pu échapper à ce test.

 

 

Il est réalisé entre la 24ème et la 28ème SA. Il est nécessaire d’arriver après 12h de jeûne (le matin en général) sachant que le dépistage dure plus de 2h30. Pensez à prévoir une collation pour la fin du test.

 

La glycémie est d’abord prise à jeun, puis la future maman savoure sa « délicieuse » boisson contenant 75 g de glucose dilué dans 200 ml d’eau. Puis 2 autres prises de sang sont faites 1h puis 2h après l’ingestion de la super boisson.

 

 

Article lié : Comment bien vivre sa grossesse sous anticoagulants ? 

 

 

 

Et après, quel traitement ?

 

Pas de secret… Tout va se jouer sur l’alimentation et l’activité physique. Un régime personnalisé sera donc établi accompagné d’une activité physique. Si la glycémie est malgré tout trop importante, alors des injections d’insulines pourront être prescrites.

 

En parallèle, un suivi plus régulier de la grossesse est mis en place avec des échographies. 

 

Par la suite le taux de glycémie est aussi surveillé pendant l’accouchement et après pour surveiller l’éventuelle apparition d’un diabète de type 2 chez la maman.

 

 

Article lié : Le pilates prénatal : les 6 bonnes raisons d’essayer

 

 

 

J’espère que cet article répond à certaines de vos questions. N’oubliez pas que les équipes médicales qui vous entourent sont également là pour échanger sur la question avec vous et vous répondre.

 

 

dépistage diabète gestationnel

 

 

dépistage diabète gestationnel

 

 

Commentaires

  1. Madame Bobette
    25 janvier 2018 / 12 h 01 min

    Pas de dépistage ici et j’en suis bien contente! Heureusement que ce n’est plus systématique mais en fonction des facteurs de risques 😉

    • Julie Olk
      Auteur
      25 janvier 2018 / 9 h 01 min

      Oui moi aussi j’étais soulagée que ce ne soit pas systématique^^

  2. 25 janvier 2018 / 1 h 01 min

    C’est vrai que c’est important d’être informé sur le diabète de grossesse. Encore heureux qu’après, il disparait. Bel article comme toujours ma jolie Julie

    • littlebigmaman
      25 janvier 2018 / 5 h 01 min

      pas forcément, je me permets de souligner,qu’il peut être le signe d’un diabète de type 2 vers la quarantaine. Et qu’il faut se surveiller au minimum une fois par an après la naissance de l’enfant. Le diabète de type 2 est sournois, c’est trop tard quand il y a des signes. Mais heureusement ce n’est pas le cas pour toutes les grossesses et bien souvent c’est un lointain souvenir.

      • Julie Olk
        Auteur
        25 janvier 2018 / 9 h 01 min

        Merci beaucoup pour ton message 🙂 Je suis d’accord avec toi, avoir des informations est essentiel !

      • Julie Olk
        Auteur
        25 janvier 2018 / 9 h 01 min

        Oui ce que dit Little big maman est vrai il faut être vigilant après et veiller à ce qu’il ne repeinte pas le bout de son nez sous la forme d’un diabète de type 2 😉

  3. Virginie NeleditesàPersonne
    25 janvier 2018 / 2 h 01 min

    ça me rassure que d’autres que moi n’aient pas eu à subir le test; j’ai l’impression que bien souvent il est fait de façon systématique ! Mon obstétricien me disait que je n’étais pas « à risque » donc il ne me l’a pas fait passer -et je ne m’en plaindrai pas 😉 – mais en plus il me disait que cet afflux de sucre n’était pas terrible ni pour le bébé ni pour la mère … ! (et sinon tu es canon la frange te va à merveille :-))

    • Julie Olk
      Auteur
      25 janvier 2018 / 9 h 01 min

      Oh merci !! 😉 Oui c’est vrai qu’il parait que certain praticien le font automatiquement… Ce n’a pas été le cas pour nous et c’est tant mieux:)

  4. Claire
    25 janvier 2018 / 2 h 01 min

    Pas de dépistage non plus pour moi et j’en suis bien contente 🙂 

    • Julie Olk
      Auteur
      25 janvier 2018 / 9 h 01 min

      Je te comprends, je suis contente aussi d’être passée entre les mailles^^

  5. littlebigmaman
    25 janvier 2018 / 5 h 01 min

    Pas de dépistage je suis diabétique… 😁 Parfois ça a du bon… enfin je dis ça, mais en vrai, le régime « diabète » change pendant la grossesse… on est limite, assimilé aux diabètes gestationnels et le corps médical a du mal a comprendre la différence.  Alors en vrai, ton article est super intéressant, et résume super bien ce qu’il faut savoir. 👍👍👍

    • Julie Olk
      Auteur
      25 janvier 2018 / 9 h 01 min

      Ton message me touche beaucoup car tu es bien placée pour savoir ce qu’il est en est. Ton retour d’expérience et si l’on peut dire ton expertise me sont donc précieuse. Je fais des recherches avant chaque article mais clairement le vécu est toujours un retour intéressant 😉

  6. Bébé est arrivé !
    25 janvier 2018 / 9 h 01 min

    C’est amusant de lire à quel point le dépistage de diabète de grossesse laisse un souvenir amer aux mamans. Pour ma part, j’avais tellement soif (on était en plein mois d’août) que j’ai descendu cette boisson hyper sucrée en moins d’une minute. Boire m’a fait un bien fou ! Je peux te dire que j’ai scotché l’infirmière ; c’est la première fois qu’elle voyait une future maman boire à cette vitesse lol

    • Julie Olk
      Auteur
      25 janvier 2018 / 9 h 01 min

      Wahou ! Tu m’étonnes que l’infirmière était scotchée, je suis moi même impressionnée en te lisant^^ Ceci dit vu le sucre je me demande si tu as réussi à étancher ta soif ? 😉

  7. mamansurlefil
    25 janvier 2018 / 9 h 01 min

    J’ai un souvenir atroce des tests de diabète… Envie de vomir, sueurs chaudes et froides mais interdiction de bouger ou sortir prendre l’air pour aider ! Mais ouf, je n’ai pas fait de diabète… Un bel article qui devrait répondre à pas mal de questions de futures mamans !

    Virginie

    • Julie Olk
      Auteur
      25 janvier 2018 / 9 h 01 min

      Humm… Que ton témoignage donne envie^^ Je suis contente que tu y aies échappée. Le but est que cet article puisse aider alors oui j’ose espérer que ce pourra être le cas 😉

  8. Picou
    25 janvier 2018 / 10 h 01 min

    Pour en avoir fait, je peux ajouter qu’il n’y a parfois pas de « symptomes », n’ayant rien ressenti de particulier avant que je sois diagnostiquée. Reste que j’avais tous les voyants au rouge, et j’ai carrément zappé le test glucose pour une prise de sang directe, assortie rapidement d’un régime – ou plutôt un rééquilibrage alimentaire – et de piqûres d’insuline. On s’y fait mais c’est franchement très désagréable et j’étais bien contente d’en avoir fini après ma grossesse!

    • Julie Olk
      Auteur
      25 janvier 2018 / 9 h 01 min

      Ayant eu des piqures d’anticoagulants je compatis^^ En tous les cas je veux bien croire que tu étais soulagée d’en finir avec tout ça après ta grossesse…

  9. Mumtwokids
    26 janvier 2018 / 4 h 01 min

    déspistage ici, j’ai des gros soucis de thyroïde qui joue sur ce depistage ! pour les deux, la deuxième j’ai bien cru tomber dans les pommes…

    • Julie Olk
      Auteur
      29 janvier 2018 / 6 h 01 min

      Ah oui tout de même… C’est vrai que ce test n’est pas ce qu’il y a de mieux. Heureusement pour toi, il semble que tout est bien qui fini bien 😉

  10. Les Délices de framboise
    26 janvier 2018 / 7 h 01 min

    J’ai dû faire le test du dépistage car il y a du diabète dans la famille. J’avais peur car tout le monde disait que c’était atroce et finalement ça va ! La boisson je l’ai bu sans trop de mal, par contre cette dose de sucre importante ça me faisait tournait la tête et j’avais comme l’impression d’avoir bu trop d’alcool ! Les 2 h ont passé lentement ! 
    Bises et merci pour ce super article ! 

    • Julie Olk
      Auteur
      29 janvier 2018 / 6 h 01 min

      Cette sensation d’avoir trop bu ne me donne pas très envie^^ En revanche je suis comme toi j’appréhende quand on me dit trop que c’est atroce… L’avantage c’est que c’est comme un mauvais film, au final tu t’attends tellement a un truc naze que finalement ça passe. Je suis contente que ce soit bien passé pour toi 😉

  11. mamanpavlova
    30 janvier 2018 / 3 h 01 min

    Ton article fait echo a celui que je publi jeudi qui donne des conseils pour vivre une grossesse sereine avec un diabet gesta. J’ai le test du sucre encore en tete quelle horreur ce truc …

    • Julie Olk
      Auteur
      1 février 2018 / 1 h 02 min

      Je vois que toi aussi tu as adoré cette boisson… Je vais filé lire ton article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.