L’alimentation pendant la grossesse : 7 questions à Maurianne, diététicienne nutritionniste

alimentation pendant la grossesse

Si vous me suivez sur Instagram ou que vous avez lu mon dernier article « Comment reprendre son corps en main après l’accouchement ? Mon retour d’expérience » alors vous n’avez pas pu passer à côté de l’information : Pour la dernière ligne droite de mes kilos de grossesse je suis un coaching diététique !

L’idéal aurait tout de même été de ne pas prendre 25 kg pendant ma grossesse^^

Du coup ce mois-ci c’est Maurianne, diététicienne, qui a pris le temps de répondre à vos questions concernant l’alimentation pendant la grossesse 😉

C’est parti !

1) Je ne fais que 3 repas par jour et j’ai très faim. Je ne sais pas comment trouver une solution qui me permette de ne pas grossir davantage car les médecins sont déjà mécontents de ma prise de poids actuelle (+15kg au 7ème mois) ?

La faim est le plus souvent due à deux facteurs :

– soit les quantités ne sont pas assez importantes

– soit le repas ne contient pas suffisamment de protéines, de glucides complexes et de fibres qui permettent à la fois d’être rassasié plus vite mais aussi plus longtemps.

L’alimentation sur une journée d’une femme enceinte doit, si possible, être répartie de cette façon :

Petit déjeuner :

  • Un féculent : pain (complet qui sera plus rassasiant) ou muesli/granola
  • Un produit laitier : yaourt ou fromage ou fromage blanc
  • Un fruit ou une compote ou un jus de fruit

Déjeuner et dîner :

  • Une protéine : viande, poisson, œuf, volaille ou légumes secs
  • Un féculent : pâtes, riz, semoule, boulgour, quinoa, pomme de terre…
  • Des légumes crus et/ou cuits
  • Un produit laitier : yaourt ou fromage (attention, une fois par jour seulement) ou fromage blanc
  • Un fruit ou une compote
  • Une collation uniquement si vous avez faim :
  • Un produit laitier : yaourt ou fromage blanc
  • Un fruit ou encore mieux une petite poignée de fruits oléagineux

Une alimentation adaptée, permet de rassasier maman et de couvrir les besoins de bébé.

Article lié : Les bienfaits des massages bébés : 7 questions à Amandine, spa praticienne spécialisée en massage pour bébé

2) Je viens d’apprendre que je fais du diabète gestationnel, quels aliments dois-je privilégier ?

Dans le cas d’un diabète gestationnel plusieurs choses sont à mettre en place :

  • Une alimentation équilibrée
  • Supprimer les aliments light et 0%
  • Privilégier les produits céréaliers complets ou semi – complet (pain, pâtes, riz, semoule…)
  • Surveiller sa consommation de sucre raffiné et surtout éviter de les consommer en dehors du repas
  • Consommer systématiquement une petite portion de féculent à chaque repas afin d’éviter les pics de glycémie (l’augmentation rapide du sucre dans le sang) et les hypoglycémies apparaissant après le repas (en gros le sucre qui fait les montagnes russes dans le sang : un coup beaucoup de sucre puis pas suffisamment)

3) Ma grossesse me fatigue vraiment beaucoup et je n’ai pas l’énergie de me faire à manger… Que puis-je me cuisiner qui soit rapide et facile à faire tout en m’apportant ce dont bébé a besoin ?

L’idéal lorsque cela est possible est de ce faire aider par une personne tiers (compagnon/compagne,famille ou amis) pour préparer quelques plats à l’avance.

Sinon il faut opter pour des choses simples :

  • viande ou poisson à griller, œufs, jambon blanc ou de volaille par exemples
  • légumes surgelés déjà coupés et épluchés ou en conserve, soupes (vous pouvez les congeler en portions également)
  • féculents à cuisson rapides : pâtes, semoule… voir en cuisiner un peu plus pour plusieurs repas.

N’hésitez pas à faire toujours un peu plus pour avoir des portions supplémentaires et congelez les restes pour avoir des plats maison préparés à l’avance. Le congélateur peut vraiment être d’un grand secours lorsque l’on est fatiguée.

4) J’ai beaucoup de problème de dents et mon dentiste me demande de surveiller mon apport en Calcium pendant toute la grossesse. Que puis-je manger pour faire attention ?

Pendant la grossesse les besoins en calcium sont augmentés, passant de 900mg par jour à 1200mg.

Pour couvrir ces besoins, il est recommandé de consommer 4 produits laitiers par jour : une portion de fromage (au lait pasteurisé) et 3 yaourts ou fromages blancs. Soit un à chaque repas plus une petite collation.

Vous pouvez également consommer des eaux minérales riches en calcium pour couvrir ces besoins : Courmayeur (576 mg/l), Hépar (549 mg/l), Contrex (468 mg/l), Rozana (301 mg/l), Vittel (240mg/l), Badoit (200 mg/l), Saint Amand (176 mg/l), Quézac (165 mg/l), San Pellegrino (164 mg/l), Salvetat (160 mg/l), Perrier (150 mg/l).

Les fruits et les légumes permettent de compléter cet apport en calcium.

Article lié : Acupuncture femme enceinte : 7 questions à Marie, Sage-femme acupunctrice

5) J’ai très souvent faim, j’en suis à 6 mois de grossesse, et je ne sais pas comment gérer mes fringales. Comment faire ?

Comme pour la question plus haut, il faut peut être revoir les quantités et la structure des repas. Une collation peut également permettre de gérer ces fringales.

Il faut aussi déterminer quelles sont les fringales dues à la faim et celles liées à une envie de manger.

Celles liées à la faim se gèrent par une modification des quantités lorsque les repas sont équilibrés.

Celles liée à l’envie peuvent parfois être un peu plus compliquées à gérer car l’envie peut devenir obsessionnelle.

Si vous avez envie de sucré, choisissez une petite collation avec un yaourt et un petit carré de

chocolat par exemple. Si vous avez envie de salé un petit morceau de pain et un petit bout de

fromage peuvent combler cette envie.

6) J’ai accouché il y a 10 mois d’un petit garçon et je suis de nouveau enceinte de jumeaux. Dois-je m’alimenter différemment ?

Que l’on soit enceinte d’un bébé, de jumeaux ou de triplés, l’alimentation reste la même en terme de structure de repas.

On fera cependant particulièrement attention à l’apport en :

  • Calcium : 4 produits laitiers sont indispensables, associés à une eau minérale riche en calcium
  • Protéines et fer : 2 portions de viande, poisson ou légumes secs par jours
  • Vitamines : 3 portions de fruits crus et au moins une portion de légumes crus (+ une portion de légumes cuits mais dont la teneur en vitamine sera en partie détruite par la cuisson).
  • Omégas 3 : une petite poignée de fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes)

Une complémentation en vitamines et en minéraux est indispensable dans le cas de grossesses rapprochées afin d’éviter les carences chez la maman.

7) Après mon accouchement, il y a bientôt 3 ans, j’ai perdu pas mal de poids mais d’autres kilos se sont installés. Comment les perdre ?

L’appétit est souvent augmenté lorsque l’on est enceinte et les habitudes en terme de quantité consommées peuvent perdurer longtemps après l’accouchement car l’estomac s’est dilaté.

En plus de vérifier que l’alimentation est équilibrée, il peut être intéressant de voir si les quantités consommées sont adaptées à vos besoins.

Une activité physique régulière en complément peut également aider à la perte de poids. Mon sport conseil d’après grossesse (si vous pouvez en faire et que vous n’avez pas de problèmes de genou) est la corde à sauté : 250 calories brulés en 10 min, elle muscle tout le corps et permet de gainer rapidement la ceinture abdominale.

Article lié : Ostéopathie pour bébé : 7 questions à Alexis, ostéopathe pour bébé

Mes petits conseils en plus :

Lorsque l’on est enceinte, il est important de prendre des compléments en vitamines et minéraux au moins le premier trimestre de grossesse. La vitamine B9 appelée acide folique permet notamment de réduire les malformations du fœtus.

Les nausées peuvent être diminuées avec des smoothies (fruit congelés + yaourt) car la sensation glacée apaise l’estomac. Le gingembre peut également aider.

Sachez que la nature est bien faite et qu’à moins d’être gravement carencée, bébé aura toujours les éléments nécessaires à son bon développement en « puisant » dans maman.

Si vous souhaitez être accompagnée durant votre grossesse, j’ai créé un programme diététique spécifique qui vous donne accès à un planning de menu personnalisable basé sur VOS besoins nutritionnels ainsi qu’à un suivi diététique avec moi.

Nous proposons également un programme rééquilibrage/perte de poids qui permet d’atteindre ses objectifs en réalisant les mêmes plats pour toute la famille. Le but du jeu est que vous puissiez être accompagnée mais aussi, que vous profitiez des repas avec vos proches.

Toutes les infos sont sur www.feelingfood.fr

rythme_rentrée_scolaire

Maurianne a 31 ans et est diététicienne et a suivi une formation de BTS diététique.

Contacter Maurianne :

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Pour pouvoir aider les autres, tant sur le plan physique que psychique. L’alimentation est très importante dans notre quotidien, en effet nous prenons en moyenne 21 repas par semaine et ce, quel que soit notre âge. En diététique, nous sommes amenés à rencontrer plein de profils différents de personnes : perte de poids, prise de masse, grossesse, allergies, pathologies… aucune consultation ne se ressemble et l’on doit s’en cesse se former, se remettre en question et rester à l’écoute des autres. C’est un métier très épanouissant.

Je suis diététicienne depuis plus de 7 ans et maman d’un petit garçon de 4 ans.

securite enfant mer

Commentaires

  1. Charlotte - Enfance Joyeuse
    17 septembre 2018 / 10 h 09 min

    De supers conseils ! 👍

    • Julie Olk
      Auteur
      7 novembre 2018 / 11 h 11 min

      Oui ça aide à y voir plus clair je trouve 😄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.