Nos 7 astuces pour accueillir bébé sans se ruiner !

accueillir bebe

Je me souviens du jour où nous avons appris que j’étais enceinte. Daddy Olk et moi étions les plus heureux. Tout n’était que bonheur et douceur. Nous étions tout excités et impatients d’annoncer la bonne nouvelle à nos proches.

Je suis incapable de vous dire en quelques mots tout ce qui nous passait par la tête car les choses n’arrêtaient pas de se bousculer. En revanche ce que je peux vous dire avec certitude c’est que la question budgétaire ne nous a pas effleuré une seconde.

Je ne sais si nous étions naïfs ou que nous étions trop simplement trop heureux pour y penser. Il faut dire que ma maman m’avait souvent dit qu’avant ses 3 ans un enfant ne coûtait pratiquement rien… Autant dire que j’ai vite déchanté.^^

Pourtant nous n’avions pas un budget de dingue et il a bien fallut que nous nous organisions. Je vous partage donc nos petits conseils pour accueillir bébé sans se ruiner issus de notre humble expérience 😉

Article lié : J’ai peur de l’arrivée de bébé… C’est grave docteur ?

La liste, votre meilleure alliée !

Encore une fois le maître mot est l’organisation. J’avoue que même moi qui adore l’organisation et les tableurs excel (coucou Maman BCBG) j’ai eu énormément de mal.

Je voulais tout pour mon bébé ! J’avais l’impression d’avoir des ailes et le sentiment que mon portefeuille en avait aussi. Je voulais ce qu’il y a de mieux et de plus beau pour accueillir mon bébé.

Heureusement Daddy Olk lui avait encore un peu les pieds sur terre.^^

Et c’est une chance parce qu’on ne va pas se mentir l’univers de la puériculture est un véritable marché financier et le marketing ne s’y est pas trompé !

La première chose que je vous invite donc à faire est de dresser une liste de vos besoins car clairement… Vous n’aurez pas besoin de tout.

Renseignez-vous, demandez conseils et prenez un peu de temps pour y réfléchir puis rédigez une vraie liste. Sérieusement écrivez-la à la main ou numériquement mais notez tout, on a vite tendance à oublier des choses d’autant plus que la liste est longue.

Commencez par y inscrire les impératifs tels que le lit de bébé. Vous pourrez rallonger votre liste en partant de l’essentiel.

Il est fort possible que vous excluiez ainsi certaines choses que vous déciderez finalement d’acheter par la suite (une pensée pour notre poubelle à couches) mais au moins vous aurez un cadre, vous y verrez plus clair et vous aurez déjà fait l’effort de vous renseigner sur le matériel nécessaire.

Vous pouvez d’ailleurs vous inscrire à la newsletter et télécharger notre livret de suivi bébé pour retrouver la liste de tous nos indispensables.

Par exemple, le chauffe biberon ou le babyphone ne sont pas du tout indispensables à mon sens (c’est mon opinion mais comme toujours vous êtes seuls juges).

Article lié : Enceinte : comment je me suis créée un petit cocon rassurant malgré une grossesse à risque ?

Le tout-en-un une option à envisager

Clairement sur le moment c’est souvent un peu plus cher mais sur le long terme c’est vraiment rentable.

Par exemple, la nacelle de la poussette qui se fixe comme siège-auto dans la voiture permet d’avoir à la fois une poussette et un siège auto jusqu’au 9 mois où le modèle change.

C’est ce que nous avons d’ailleurs fait avec notre poussette où nous avions simplement acheté l’accessoire isofix qui permet de cliper la nacelle dans la voiture.

Même avantage avec le matériel évolutif. Par exemple les sièges auto justement qui vont de 9 mois à 12 ans.

Anticiper les dépenses qui seront nécessaires pour accueillir bébé

Si bébé est en projet depuis un moment peut-être y avez vous déjà consacré une enveloppe que vous remplissez régulièrement ?

Si comme pour nous bébé se pointe à l’improviste sachez que vous pouvez encore anticiper 😉

Et oui, inutile d’attendre les dernières semaines pour vous procurer tout ce dont vous aurez besoin.

Au contraire ! Etalez les dépenses permet de ne pas avoir à tout débourser d’un coup. C’est une façon d’alléger la charge.

En ce qui nous concerne nous avons commencé nos achats dès la fin du premier trimestre.

L’avantage c’est qu’en plus cela vous permet de repérer des promos et d’anticiper les périodes de soldes.

Article lié : Comment avons nous choisi le prénom de bébé ? 7 conseils pour choisir et se mettre d’accord

La liste de naissance

Les gens voudront vous faire un cadeau pour célébrer avec vous l’arrivée de bébé.

Je ne peux que vous inviter à prendre les devant en annonçant vos besoins ou en ouvrant une cagnotte qui vous permettra de faire vos achats.

Là aussi mieux vaut anticiper avant de vous retrouver avec 30 nounours en peluches et 12 lapins sans oublier les innombrables autres doudous et hochets en tout genre.

En plus, il n’est pas rare que certains soient embêtés par le fait d’avoir un choisir un cadeau… Simplifiez-leur la tâche. Les gens seront ravis de vous aider dans cette nouvelle étape de votre vie.

Nous avons opté pour cette solution pour notre table à langer que vous aviez adoré dans mon article sur le change de bébé mais aussi pour le siège auto.

L’entraide et la récup’

S’il y a d’autres parents autour de vous profitez en. Que ce soit dans votre famille ou vos amis, il n’est pas rare de faire tourner tant les vêtements que le matériel de puériculture.

Il existe même des groupes d’échanges sur les réseaux sociaux mais aussi des sites internets de partage qui organisent le prêt.

En ce qui nous concerne nous avons récupéré un très grand nombre de vêtements ! Je peux vous dire que j’ai habillé Charlie avec mes propres bodies bébé que ma maman avait soigneusement conservés et grâce aux collègues de boulot de Daddy_Olk.

Assurez-vous simplement que le matériel de puériculture soit en bon état car cela reste de l’occasion.

Article lié : L’échographie bébé : à la rencontre de son enfant

Le marché de l’occasion

L’occasion ne veut pas dire bas de gamme ni mauvaise qualité. Je suis toujours surprise de voir le nombre de personnes qui revendent des choses presque neuves…

Nous avons acheté d’occasion pas mal de choses comme la poussette de Charlie et notre premier Nutribaby de chez Babymoov.

Attention toutefois ici aussi au matériel de puériculture. Vérifiez bien le matériel avant vos achats. Nous avons vérifié avec grand soin l’état de la poussette avant de l’acheter. Elle était presque neuve et nous avons économisé près de 60 % de son prix initial.

Soyez donc vigilant notamment pour tout ce qui concerne la sécurité de bébé !

Par exemple le siège auto est un achat d’occasion que je vous déconseille.

Les prix cassés

Pour une fois vous pouvez traquer sans scrupule les prix cassés, ventes privées ou les soldes.

Après tout il serait dommage de ne pas faire de bonnes affaires sur le neuf également 😉

Nous avons acheté notre premier gros stock de couches en vente privée.

Article lié : A quel moment annoncer le prénom de bébé à l’entourage ?

J’espère que ces conseils vous seront utiles.  N’hésitez pas si vous avez des questions.

Dans tous les cas je pense que de petits achats plaisirs font aussi partie de la joie que l’on a à accueillir bébé 😉

accueillir bebe

accueillir bebe

Commentaires

  1. WorkingMutti
    14 novembre 2018 / 11 h 11 min

    Clairement ce qui a sauvé notre budget pour l’arrivée des jumeaux c’est l’anticipation et l’étalement des dépenses. Et aussi de ne pas trop attendre de la liste de naissance pour éviter de se retrouver le bec de l’eau

    • Julie Olk
      Auteur
      14 janvier 2019 / 11 h 01 min

      Oui je vois que vous vous étiez très bien organisés ! 👍

  2. Charlotte - Enfance Joyeuse
    14 novembre 2018 / 5 h 11 min

    Je pense aussi que le marché de l’occasion peut être une mine de trésor ! Pas pour tous les objets certes mais pour certains, pourquoi pas après tout 🙂 De jolies trouvailles y sont possibles 😀 

    • Julie Olk
      Auteur
      14 janvier 2019 / 11 h 01 min

      Oui nous ne l’avons pas regretté car malgré tout l’arrivé d’un enfant reste un budget conséquent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.