La rentrée littéraire jeunesse #2021

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien. Cette année je reprends un projet qui me tenait à coeur : la rentrée littéraire jeunesse ! En devenant maman, j’ai réalisé que peu de livres jeunesse sont mis à l’honneur à cette période de l’année et c’est bien dommage d’où l’idée de cette rubrique.

J’avoue être un peu en retard mais ce rendez-vous me tenait vraiment à coeur d’autant que je n’ai pas pu l’honorer l’an passé trop prise par ma découverte et mon apprentissage de ma vie de maman solo.

Je ne vous apprends rien, la rentrée est un rendez-vous important dans le monde du livre où l’on peut découvrir les nouveautés littéraires ! Même avec peu de temps pour lire au quotidien, la parution des nouveautés littéraire contribue à faire de la rentrée un moment que j’apprécie tout particulièrement.

Pour cette sélection de rentrée je remercie Elsa, libraire jeunesse à la Librairie L’Humeur Vagabonde Jeunesse (que vous pouvez suivre sur Instagram pour profiter de toutes l’actualité littéraire jeunesse) et chroniqueuse sur Grands livres pour petites personnes, d’avoir choisi pour nous différents ouvrages jeunesse à découvrir.

C’est parti pour la sélection jeunesse !

Article lié : Mes 6 bonnes raisons d’aimer la rentrée !

La sélection des tout petits

1-2 ans :

Parcours santé pour les mains !, Sarah Cheveau, éditions Thierry Magnier

Un petit album cartonné particulièrement malin et amusant permettant mine de rien de développer la motricité par le biais de tout un parcours sportif à faire avec ses dix doigts, de l’échauffement aux différents obstacles, reprenant par là tant de mini-jeux enfantins dans un graphisme épuré et des couleurs aux aplats tranchés laissant apparaître des mains d’un rose franc mimant l’action.

Vert Jardin, Clémence Sabbagh et Flora Descamps, éditions Le Diplodocus

Un album cartonné carré délicat et délicieux, entre l’histoire d’une découverte du jardin, l’imagier de tout ce qui y est vert (végétaux mais aussi animaux) et le premier documentaire sur ce petit et fascinant écosystème que peut être un jardin. Les illustrations développent à merveille toutes les nuances de vert que l’on découvre petit à petit. À noter les autres albums de cette série, Bleu Jardin et Rouge Jardin.

2-3 ans :

Bébé ventre, Aurore Petit, éditions Les Fourmis rouge

Après Une Maman c’est comme une maison, voilà raconté tout en douceur et finesse l’arrivée dans une famille du deuxième enfant, vu de son propre regard, sur la grossesse, la naissance, mais aussi et surtout la nouvelle position du grand frère. Doux, touchant et renforcé par les illustrations fascinantes d’Aurore Petit ici rehaussées d’un pantone rose fluo du plus bel effet.

Deux Pingouins, Stéphanie Demasse-Pottier et Éva Offredo, éditions À Pas de loups

Un album charmant, drôle et rafraîchissant où deux pingouins décident de traverser le monde et ses différents paysages depuis leur banquise pour se rendre auprès d’un lion, l’humour du texte étant renforcé par les illustrations pop et les couleurs fluo de l’illustratrice rendant les paysages incroyables !

Rouli Rouli Roulette, Cécile Bergame et Magali Attiogbé, éditions Didier Jeunesse

Alors qu’une petite fille écosse des petits pois, l’un d’eux tombe et roule et roule à travers la maison, le jardin puis la forêt sans s’arrêter alors que plusieurs animaux cherchent à le manger… Un album randonnée dont le texte aux sonorités très musicales se prête particulièrement bien à cette narration filée portée par les illustrations naïves et les couleurs éclatantes de l’illustratrice.

La sélection des plus grands

3-4 ans :

Dix de plus dix de moins, Marie Mirgaine, éditions Albin Michel jeunesse

Un jour, alors que Mouche vivait tranquille dans sa petite maison, dix chiens toquent à la porte pour lui demander l’hospitalité qu’elle accepte immédiatement. Puis viennent à leur tour dix plantes, dix poissons, dix hiboux, dix tortues… jusqu’à ce que la maison grimace et se torde pour réussir finalement à s’agrandir d’elle-même pour accueillir tout ce petit monde réjouissant. Les illustrations aux papiers découpés donnent tant de détails savoureux à cet univers aussi étrange et impressionnant que fascinant.

J’aurais voulu Olivier Tallec, éditions L’école des loisirs

Où le petit écureuil récurrent de l’auteur rêve d’être tout autre chose qu’un écureuil, que ce soit un castor, un cerf ou même un hibou ou un hérisson… Entre questionnement sur l’identité et humour jouant sur le décalage entre ce que l’on imagine et la réalité de la vie de chacun avec les illustrations aussi belles que drôles et expressives de l’auteur.

Onze Chatons et un cochon, Noboru Baba, éditions 2024

Alors que la nuit tombe sur leur promenade, onze chatons vont trouver refuge dans une maison qui semble abandonnée et dans laquelle ils vont s’installer jusqu’à l’arrivée d’un cochon… Drôle, malicieux et aux nombreuses références bien connues, après Onze Chatons dans un sac l’an dernier, ces rééditions de classiques de la littérature jeunesse japonaise sont un régal.

4-6 ans :

L’île aux deux crabes, Sylvain Alzial et Loïc Ga

Sur une petite île perdue dans l’océan, alors que les animaux vivaient sans parure aucune, ils se trouvent un jour doté chacun par une vieille magicienne, qui de plumes, écailles ou fourrure. Manquent uniquement à l’appel deux petits crustacés jouant sur la plage… Un livre inspiré d’une légende kanak porté par des illustrations très intéressantes jouant avec la répétition d’une même forme au fil des pages.

Le Petit Robot de bois et la Princesse bûche, Tom Gauld, éditions L’école des loisirs

Nous voilà dans un conte où une jeune princesse se transforme chaque nuit en bûche de bois et redevient humaine au matin alors que son frère, le petit robot de bois, vient la réveiller. Un jour, la servante voit la bûche dans son lit avant son réveil et la jette par la fenêtre ; le petit robot part alors à sa recherche aux confins de ce grand royaume. Le découpage évoluant au fil de l’histoire et les illustrations entre épure et détails de l’auteur portent à merveille ce conte d’un classicisme finalement très moderne.

+6 ans :

Il était une forme, Gazhole et Cruschiform, éditions Maison Geoges

Dans un royaume où il fait bon être anguleux, une parfaite princesse triangle équilatéral s’éprend, au grand dam de ses parents et de la cour, d’un prétendant bien plus courbe que souhaité. Les auteurs réussissent ici le très beau tour de force de raconter un conte de facture classique de façon aussi fluide qu’intriguante tout en représentant tous les personnages par des formes géométriques simples. Aussi Impressionnant que réjouissant.

Le plus bel été du monde, Delphine Perret, éditions Les Fourmis rouges

Voilà un livre doux, personnel mais commun à beaucoup, nostalgique mais amusant où l’on découvre les impressions d’un été passé par un enfant et sa mère dans la maison familiale à la campagne, ces petits moments qui, l’air de rien, en font un été merveilleux dont on se souvient au creux de l’automne qui arrive, entre promenades, découverte d’insectes, cueillette de fruits et tant de moments tendres ou drôles. Les paysages à l’aquarelle de l’illustratrice s’avèrent fascinants

Article lié : La rentrée littéraire jeunesse #2019

J’espère que cette rentrée littéraire jeunesse vous a plu 🙂 N’hésitez pas à nous faire des retours en commentaires ou bien même à ajouter vos conseils et coups de coeur d’albums jeunesse !

Librairie L’Humeur Vagabonde Jeunesse :
43 rue du Poteau 75018 Paris – 01.42.23.08.98 – du mardi au samedi de 10h30 à 19h30 – Facebook L’humeur vagabonde jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.