Notre programme pour visiter Majorque avec un bébé Majorque#2

programme pour visiter Majorque avec un bébé

Notre programme pour visiter Majorque avec un bébé

Majorque.

Majorque c’est une multitude de paysages. Celui des plaines et des arbres fruitiers, celui des petites montagnes ou de jolies criques bien cachées, celui des villages reculés ou de tout petits ports, celui des rues bruyantes et de la ville en fête, celui des marchés animés…

C’est une multitude d’odeurs. Celle de la mer et de son eau salée, celle du sable et de la crème solaire, celle des oranges fraîchement pressées, celles qui vous retiennent sur les étales des marchés…

Mais c’est aussi une multitude de bruits. Celui des vagues et de la mer qui fouette les rochers, celui du petit train de Soller qui vous emmène au port, celui des rues et des gens qui se bousculent, celui des musiciens et des groupes de musique organisés ou improvisés, celui du vent dans les champs d’arbres fruitiers, celui des rires aux terrasses des cafés, celui de vos pas qui martèlent les pavés de petits villages…

Majorque, c’est un peu de tout cela à la fois et c’est un plaisir de la découvrir avec un bébé.

Article lié : Pourquoi découvrir Majorque avec un bébé ? Majorque#1

Que voir à Majorque avec bébé ?

Nous voulions que notre rythme respecte celui de Charlie sans que cela nous freine totalement non plus. Le porte bébé nous a d’ailleurs été d’une grande aide puisqu’il nous permettait de nous promener tout en permettant à Charlie de faire sa sieste.

Malgré tout, nous savions que nous ne pourrions pas faire tout ce dont nous avions envie d’autant plus que nous ne partions que 4 à 5 jours.

Notre hôtel se situait à Calvia et nous avions loué un véhicule avec siège auto directement à l’aéroport pour presque rien (encore une fois grâce à vos conseils sur Instagram).

Notre projet de départ était principalement de nous reposer en bord de mer. Un petit séjour de farniente pour profiter et se changer les idées mais il se trouve que nous nous sommes laissés prendre au jeu du guide touristique qui a transformé notre projet de départ. Nous avons voulu visiter de petits villages et la mer.

Nous aurions aussi voulu voir le nord de l’île et découvrir Formentor et Pollença où se trouvent les vieux remparts et le théâtre romain mais malheureusement nous n’en avons pas eu le temps. Nous avons donc jeté notre dévolu sur de charmants petits villages dont je vous parle juste après.

A noter que cette île regorge de petites criques plus ou moins facile d’accès qui permettent de profiter de la mer dans un cadre paisible. Nous avions retenu celles de Cala Pi et de Llucmajor.

Bien évidemment impossible pour nous de passer à côté de Palma de Majorque, la capitale où se trouve l’aéroport.

Palma est une vraie grande ville qui abrite presque la moitié de la population totale de l’île. Elle est bruyante et pleine d’animation. Je trouve fou de voir tout ce quotidien moderne, toutes ces voitures se frotter aux vieux édifices d’antan. Il y a là dedans quelques chose d’irréel. Peut-être parce que ces bâtiments ne sont pas situés sur d’immenses places mais simplement intégrés dans la ville.

Nous avons appris que Palma était une ville qui s’était développée au gré des invasions. Romains, Sarrasins… Tous y ont laissé leur empreinte.

Nous n’avons pas pu arpenter toute la ville mais nous avons tenu à découvrir son centre historique. On y trouve de nombreuses petites rues remplies de petites boutiques comme de grandes enseignes. J’ai aimé son architecture et sa couleur mais aussi les petits balcons de ses maisons. Bien sûr on trouve aussi de nombreux points de restauration ou de glaciers pour se régaler.

Un détour par la cathédrale était inévitable et j’aime la façon dont elle a été intégrée dans la ville.

Sur le retour nous y avons fait halte avant de nous rendre à l’aéroport le temps d’un déjeuner. Une pause gourmande chez Enco, non loin de la cathédrale, que nous avons beaucoup apprécié.

Article lié : Être un couple de parents blogueurs

Nos coups de coeur 

Nous avons donc pu visiter plusieurs endroits magnifiques et authentiques.

Notre top 3 par ordre de préférence :

1. Valldemossa

2. Fornaluxt

3. Soller

Valldemossa se situe sur la partie ouest de l’île. La route qui y mène est sinueuse et bordée de champs d’oliviers et d’amandier qui s’inclinent devant la petite montagne où se trouve le village juché à 400 m d’altitude. Sur votre chemin il est fort possible que vous croisiez des chèvres venues paître là en toutes liberté. Nous avons aimé nous perdre dans ses minuscules petites ruelles au milieu de maisons aux façades de pierre. Le point de vue est sublime et l’on prend plaisir à regarder de toutes parts que ce soit les terrasses de pierre du village ou la vue sur les paysages alentours.

Fornaluxt est un des plus beaux village de l’île. J’aime les pierres ocres de ses maisons ornées de ces volets vert croquant qui vous accrochent l’oeil. Tout comme Valldemossa, ce village est un peu en hauteur et offre une vue saisissante. Ce n’est d’ailleurs pas l’unique point commun de ces villages qui sont tous deux bien fleuris. En revanche ce sont des orangers et des citronniers qui entourent ce village et nous avons eu plaisir à nous arrêter pour déguster des jus d’orange frais tout simplement délicieux pour 3 fois rien.

Soller est juste à côté de Fornaluxt et regorge donc aussi d’orangers, de citronnier mais aussi d’oliviers. Cette ville fabrique d’ailleurs sa propre huile d’olive dont nous avons souhaité ramener un flacon. Nous sommes arrivés le dimanche sur le marché où nous avons fait goûter à Charlie ses premières cerises. Le vieux Soller est très agréable aussi mais se remplit vite de monde dans la matinée. Cet endroit est assurément le plus touristique des 3 mais c’est un vrai plaisir de s’y attarder. Sur la place principale un vieux tramway est toujours en action et relie la petite ville à son port situé à 7 km de là. Le train est un peu cher (7€ la place) mais fait vraiment partie de la magie du lieu. Le port est bordé par de nombreux cafés et restaurants qui offrent une vue sur les bateaux et sur la plage. Il y a même une petite aire de jeux.

Nous avons pris notre temps, ou plutôt celui de Charlie pour arpenter ces endroits, et il a aimé les découvrir avec nous malgré les marches ou les distances.

Article lié : Porter bébé en écharpe : ma solution idéale !

J’espère que ce post vous aura plu et qu’il vous donnera peut-être vous aussi envie de tenter l’expérience. Si vous avez des questions n’hésitez pas ! J’y répondrai avec plaisir.

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

programme pour visiter Majorque avec un bébé

Commentaires

  1. Dinette et Paillettes
    26 juin 2018 / 2 h 06 min

    Je garde tout ça précieusement dans un coin de ma tête… Nous commençons tout juste à parler de notre prochain voyage à 4… 🙂

    • Julie Olk
      Auteur
      29 juin 2018 / 11 h 06 min

      Ravie que l’idée te plaise 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.