Bébé ne veut pas se coucher : nos solutions testées avec Charlie !

 

 

 

Au secours, vos soirées sont douloureuses. Pleurs, cris, fatigue… Le soir venu, bébé ne veut pas se coucher !

Vous avez essayé de nombreuses options sans succès : des céréales dans la nourriture, les berceuses, lui parler et lui expliquer qu’il est l’heure d’aller au lit, le bain avant le lit, le laisser pleurer, l’endormir dans vos bras, tourner en poussette, etc. Rien n’y fait, bébé ne veut pas se coucher. Bébé est fatigué et vous aussi, vous avez peut-être même renoncé à vos soirées de couple ou bien même à votre repas du soir.

 

Cette situation est difficile et épuisante. L’incompréhension n’aide pas non plus. Même si cela ne vous aide pas de manière immédiate et ne vous réconforte pas beaucoup, sachez tout de même que vous n’êtes pas les seuls parents à passer par là.

 

 

 

Charlie ne veut pas se coucher

 

Nous avons-nous même connu ce problème il n’y a pas si longtemps avec Charlie. Charlie a fait ses nuits à 2 mois et avant cela il ne se réveillait qu’une fois par nuit. Imaginez notre surprise quand il s’est mis à ne plus vouloir aller se coucher du jour au lendemain.

Nous avons eu droit à des scènes terribles devant lesquelles nous nous sentions vraiment désemparés.

 

Nous avons essayé de multiples solutions sans succès pour remplacer le rituel du soir. Nous avons même envisagé de faire appel à un sleeping consultant (psychologue spécialiste de la question qui peut se déplacer à votre domicile) tellement nous étions désespérés. Et oui, ça existe et ça vaut une fortune !

 

 

Ce n’est donc pas toujours facile de trouver une issue. Pour vous aider je vous donne ici toutes les solutions que nous avons mises en œuvre.

 

 

 

Bébé ne veut pas se coucher : nos solutions testées avec Charlie

 

Autant dire que nous avons demandé des conseils à tout le monde (proches, professionnelles de la petite enfance, réseaux sociaux, internet…).

Voici donc une liste des principaux conseils que nous avons entendus quand bébé ne veut pas se coucher :

 

– Mettre des céréales dans son repas du soir

– Passer plus de temps avec lui le soir

– Lui chanter des chansons en le berçant ou lui lire une histoire

– Rester à côté de lui le temps qu’il s’endorme

– Le laisser pleurer

– Lui expliquer qu’il faut dormir et que papa et maman doivent se retrouver

– Dormir avec un lange et le lui donner quand il pleure pour qu’il retrouve l’odeur de maman

 

Nous avons essayé beaucoup de ces options (à l’exception de le laisser pleurer) sans succès. Je tenais néanmoins à vous les donner car tous nos loulous sont différents et peut-être que certaines fonctionneront chez vous 😉

 

 

 

Bébé ne veut pas se coucher : notre solution miracle !

 

Malgré tous nos essais…. Bébé ne veut pas se coucher et nous vivons toujours l’enfer.

La solution qui a fonctionné avec Charlie est finalement assez simple.

Nous avons scrupuleusement remis en place le rituel du soir : le repas (avec céréales), le bain, l’histoire du soir, la berceuse et au lit !

Evidemment ça n’a pas marché miraculeusement… Charlie n’a pas manqué de pleurer comme à son habitude. Le rituel en lui-même n’a pas suffi. C’est d’ailleurs pour ça que nous y avions renoncé car ce rituel était respecté scrupuleusement depuis sa naissance. Quand Charlie n’a plu voulu se coucher nous y avions donc progressivement renoncé au profit d’autre solution.

 

Une fois ce rituel remis en place (et les pleurs de Charlie toujours bien là), nous sommes allés le voir à chaque fois pour le rassurer, le consoler et le câliner mais à chaque fois nous le remettions rapidement dans son lit. Si nous le pouvions, nous évitions même de le sortir de son lit. L’idée était donc de l’apaiser. Mais de lui montrer que l’heure était néanmoins au dodo et donc au lit.

Une semaine plus tard Charlie allait se coucher sans sourciller. Il lui arrive bien entendu de babiller dans son lit ou de jouer avec ses doudous mais l’heure du coucher n’est plus un problème et nous avons retrouvé notre sérénité.

 

 

 

Tous les enfants sont différents et il n’y a bien évidemment pas de solution miracle… J’espère tout de même que cet article pourra aider ceux qui en ont besoin.

Bon courage à tous les parents dont le bébé ne veut pas se coucher et surtout soyez indulgents avec vous-même. Être parent n’est pas toujours facile alors ne vous jetez pas la pierre.

N’oubliez pas non plus qu’il y a des passages difficiles pour bébé qui rendent de toutes façon le moment du coucher compliqué. Charlie nous prépare 2 nouvelles quenottes en ce moment et les 2 dernières ont été un peu douloureuses pour lui alors forcément il est plus gourmand en câlin que d’habitude.

 

Et chez vous, l’heure du couché se passe comment ?

 

Commentaires

  1. Madame Bobette
    12 septembre 2017 / 1 h 09 min

    Nous n’avons jamais vraiment eu de souci pour coucher Tess (bien qu’en ce moment elle nous dise systématiquement non…)
    Par contre comme toi, on a notre petit rituel du soir qui l’aide à se canaliser. On la prévient aussi plusieurs fois avant qu’on va aller dormir. On commence souvent bien 45 minutes avant comme ça elle a le temps de se faire à l’idée. Et comme toi, sauf en cas de grosses crises où l’on repère qu’il y a un vrai souci, nous allons la voir pour l’apaiser mais ne la prenons pas à bras. On la recouche bien et souvent elle repart dans les bras de Morphée toute seule. Mais bon, je dois l’avouer, on a tiré le gros lot pour le sommeil avec elle 😉

    • Julie Olk
      Auteur
      14 septembre 2017 / 12 h 09 min

      Oui vous avez raison de prévenir. Nous aussi on fait ça 😉 C’est quoi vous votre petit rituel du soir ?

  2. Les Délices de framboise
    12 septembre 2017 / 5 h 09 min

    Je n’ai pas connu cela avec mon fils mais je peux imaginer à quel point ce doit être frustrant, fatiguant et on doit se sentir impuissant, sans parler de la patience mise à rudes épreuves. 
    Mon fils s’est toujours bien endormi, par contre il se réveillait souvent la nuit, mais ça c’est un autre problème. 
    En général mettre en lace un rituel est important, beaucoup de professionnels le disent ! 
    Ici il prend encore un bon biberon puis quand je le couche je luis dis toujours « fais sentir à maman » et il me fait sentir son doudou plusieurs fois, il adore me le mettre sous le nez même s’il ne sent pas toujours très bon 😀 Puis je lui parle un peu petit peu et éventuellement il a une petite berceuse. 
    Bisous 

    • Julie Olk
      Auteur
      14 septembre 2017 / 12 h 09 min

      Oh c’est trop mignon votre petit moment doudou… Je fonds ! Il partage avec toi son petit monde de douceur et de protection en te le faisant sentir. Tu l’as en double d’ailleurs ? Par contre tu as raison les réveils là nuits sont encore un autre problème mais n’en sont pas moins fatiguants… Bisous et à bientôt 😉

  3. mamansurlefil
    12 septembre 2017 / 9 h 09 min

    Les problèmes de couchers et/ou de sommeil peuvent vraiment mettre les nerfs à rude épreuve. Avec Chipette, les nuits étaient longues et sereines mais faisaient suite à un endormissement laborieux. Elle avait besoin de décharger les batteries et les émotions avant de s’écrouler… Pour BidouBoy, c’était tout l’inverse… Il s’exprimait peu la journée, l’endormissement se faisait sans heurt mais les nuits étaient (et le sont encore un peu d’ailleurs) ponctuées d’angoisses, de cauchemars et donc de réveils multiples…

    Effectivement, chaque enfant est différent et ce qui marche avec l’un ne marchera pas avec l’autre… Mais cette liste ne peut qu’aider à tâtonner et trouver ce qui conviendra à chacun…

    J’espère que ces difficultés sont derrière vous !

    Virginie

    • Julie Olk
      Auteur
      14 septembre 2017 / 11 h 09 min

      Coucou Virginie, Merci pour ton gentil message. Oui on a de la chance ces difficultés sont maintenant derrière nous. Ouf ! Tes enfants sont la preuve que tous les enfants sont différents même dans une fratrie. J’espère en effet que cette liste pourra donner des pistes à d’autres parents. Encore merci pour ton message et à bientôt 😉

  4. vie-de-maman
    5 décembre 2017 / 10 h 12 min

    Ici, nous sommes en plein dans cette période, où notre fille ne veut pas dormir seule dans ça chambre. Donc nous l’endormons dans nos bras ou dans notre lit puis nous la transportons dans le sien. Elle pleure un peu 30 secondes lorsqu’on la met dans son lit, mais vu que le début de sa sieste ou sommeil a commencer elle s’endort seule, desuite. Je crois qu’ils ont juste besoin d’un bon calin avant d’aller au lit.

    • Julie Olk
      Auteur
      1 février 2018 / 5 h 02 min

      Oui il est tout à fait possible qu’elle est besoin d’un câlin.
      Comment cela se passe t-il maintenant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.