7 conseils pour un café pas cher et respectueux de l’environnement à la maison 

Avec la rentrée ma consommation de café a fait un bon ! En même temps, le retour aux levés tôt et longues et intenses journées pendant lesquelles il faut bien tenir y est pour quelque chose. Comme pour beaucoup d’entre nous, le café est mon carburant quotidien mais il représente aussi, le droit à quelques minutes de pause dans un quotidien bien trop rapide et exigeant.

Avec cette hausse de ma consommation journalière sont arrivées 2 questions. 

La première, très terre à terre et matérielle, concerne mon petit budget : le prix du café dans ma tasse ? Le budget compte évidement même s’il n’est pas question de boire du mauvais café pour autant.

La seconde concerne un sujet que j’essaie de prendre le plus possible en compte dans mes considérations : le respect de notre petite planète.

Je me demande donc si je ne devrais pas changer mes habitudes de café. Comme il y a fort à parier que je ne sois pas la seule à me poser ces questions je vous partage ici tous les conseils utiles que j’ai pu trouver! 

Article lié : Comment choisir des vêtements sains pour nos enfants ? : 7 questions à Ingrid, gestionnaire de crèches et présidente d’éponyme

Les astuces pour boire un café pas cher et respectueux de la planète à la maison

1/ Côté prix 

Ici le meilleur conseil que je peux vous donner est de comparer les prix au niveau des quantités. Que ce soit en grain, moulu ou en dosettes, plus vous en achetez plus le prix baisse.

2/ Un café labelisé 

Clairement ils sont souvent un peu plus chers mais le respect de la planète ne se fait pas à moindre coût. En revanche, en plus de l’aspect environnemental, cela apporte aussi une garantie sur le goût et la qualité. Un choix et la recherche d’un équilibre entre prix et label devra donc se faire…

Pour info, les études montrent que 19 m² de forêt sont déboisés chaque année pour remplir les tasses à café d’un seul français. C’est terrifiant !

Et comme les caféiers sont de petits arbustes assez fragiles les gros producteurs ont donc très souvent recours aux pesticides… Le top côté santé en plus^^

Il y a donc différents labels (bio mais aussi équitable) comme « Agriculture biologique », « UTZ certified », « Rainforest alliance » ou « Fairtraide Max Havelaar ».

Les éléments à prendre en compte dans le mode de consommation du café à la maison

3/ Adieu dosettes de café en aluminium !

Aujourd’hui la consommation mondiale est de 9 milliards de dosettes par an soit 40 000 tonnes de déchet aluminium chaque année dont le recyclage nécessite une technique que peu de centres de tri possèdent.

4/ Un café labellisé bio & équitable ! 

Vous allez me dire que je l’ai déjà dit et c’est vrai mais je le souligne ici pour d’autres raisons que celles concernant le café qui coule dans votre tasse. Je vous en parle cette fois pour les raisons qui précèdent son arrivée chez vous.

Un label équitable garantie une production respectueuse de l’environnement en plus de conditions de travail et rémunérations décentes aux petits producteurs souvent lésés.

Attention un label bio n’est pas nécessairement équitable tout comme le label équitable n’est pas forcément bio.^^ Il y a de fait souvent 2 labels distincts.

Article lié : Nos petits gestes écologiques : ne pas oublier ses bonnes résolutions…

Le choix de la machine & du format du café (dosette, grain ou moulu ?)

La réalité est que le gros du problème ne concerne pas uniquement le choix du café mais aussi tout ce qui l’accompagne. On opte pour une vraie tasse et non un gobelet jetable (un thermos ou mug que l’on emporte pour l’extérieur)

5/ Bien choisir sa cafetière :

L’idéal est d’opter pour une cafetière à grain ou café moulu sans filtre (la plus économe possible en consommation d’énergie tant qu’à faire^^). 

Elle permettra d’acheter son café en vrac ce qui est plus économique et réduit les emballages 🙂

L’idéal donc est probablement une cafetière italienne ou une cafetière à broyeurs intégrés comme ces expressos broyeurs proposés par cette marque italienne.

Perso la prochaine fois que j’investie dans une cafetière, j’avoue être tentée par une machine expresso avec broyeur.

Je ne vais pas me séparer de ma machine actuel dans l’immédiat puisqu’elle fonctionne et que ce ne serait donc pas des plus écologique. 

Comment faire mieux avec ma cafetière actuelle ?

6/ J’ai déjà une cafetière mais avec filtre ?

Il existe des filtres en tissu de type lin par exemple qui sont lavables et réutilisables ! Dans tous les cas le mieux est d’éviter les filtres papiers blanchis et préférez les bruns tant pour la planète que votre santé.

7/ J’ai déjà une cafetière à dosette comment faire ?

C’est aussi mon cas^^ Jeter une machine qui fonctionne n’est pas l’idéal tant pour la planète que mon porte monnaie. Par contre on dit au revoir aux capsules en aluminium !

J’ai donc cherché et pour moi la solution idéale reste les capsules compostables bio ! Autre option : les éco-capsules rechargeables à recharger avec du café moulu acheté en pack ou en vrac.

Article lié : Nos 20 résolutions écolo-parentales pour 2018 + Guide gratuit de bonnes habitudes à télécharger

J’espère vous avoir aidé à faire le tri (oui facile j’avoue) et à y voir plus clair !

Dernière petite astuce pour les addicts aux plantes comme moi vous pouvez même en profiter pour réutilisez le marc de café pour vos plantes 😉 

Il existe d’ailleurs d’autres façons d’utiliser le marc de café (teinture de bois, exfoliants…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.